Comment choisir sa table basse ?

Dernière mise à jour : 11 avr.

Choisir et acheter une table basse n’est pas un acte anodin. C’est un des éléments centraux de votre intérieur que vous allez voir tous les jours pendant plusieurs années. Cet achat nécessite donc un peu de réflexion au préalable.

Table basse Osaka chene et noyer

On retrouve aujourd’hui une multitude de choix : différents styles, couleurs, tailles, prix... Il est donc difficile de s’y retrouver mais nous tenterons dans cet article de vous aiguiller.

Nous vous proposons de parcourir différents critères afin que vous ayez toutes les cartes en main.






1. La taille


Avant toute chose, il est nécessaire de mesurer l’espace où sera placée votre future table basse. Armez-vous d’un mètre, donc. Nous vous conseillons de garder un dégagement de 40 à 50cm de chaque côté afin de pouvoir circuler de manière fluide ou s’asseoir autour. Attention aux portes fenêtres ou portes de placard/armoire qui auraient besoin d’espace pour s’ouvrir. Si c’est le cas, pensez à le prendre en compte dans vos mesures.

La 2ème étape sera de réfléchir à votre future utilisation. Etes-vous quelqu’un qui reçoit beaucoup ? Avez-vous une grande famille ? Souhaitez-vous manger dessus ? Souhaitez vous poser de la décoration dessus ou bien seulement quelques objets du quotidien ? Souhaitez-vous ranger des choses à l’intérieur ? Selon les réponses à ces questions, vous avez une première idée des dimensions dont vous aurez besoin.


2. Le budget


C’est malheureusement le nerf de la guerre. Le prix orientera votre futur choix

vers certains matériaux ou marques. Voici quelques indications pour vous donner une idée.


1. 0 – 100€ : vous trouverez ces prix chez certaines marques peu chères. Les matériaux que l’on retrouve dans cette gamme seront principalement :

  • Du medium (aussi appelé MDF). C’est un matériau composite fabriqué à partir de particules de bois. C’est le moins cher du marché. Vous trouverez souvent une finition laque ou imitation bois par-dessus.

  • De l’aggloméré (plus communément appelé « agglo »): c’est un matériau fabriqué à partir de particules de bois mélangées à une résine qui permet de les coller entre elles. Les finitions sont souvent les mêmes que pour le medium.

  • Du plastique

L'avantage de ces matériaux est indéniablement leur prix car la qualité et la durabilité leur font défaut.


2. 100 - 300€ : cette fourchette de prix présente une plus grande diversité dans le choix des matériaux. On y trouvera :

  • Du métal

  • Du placage bois : on retrouvera souvent de l’aggloméré ou du contre-plaqué en dessous, avec un placage bois collé dessus. C’est est une fine couche de bois de quelques millimètres.


3. 300€ et plus : c'est à partir ces prix que l'on accède à des matériaux beaucoup plus qualitatifs et durables comme :

  • Du verre

  • Du bois massif

  • De la pierre

Evidemment, le prix varie également en fonction de la taille et donc de la quantité de matière, des mécanismes, de la marque, des options…


3. La forme


Maintenant que vous avez une idée plus précise des dimensions et de votre budget, vous pouvez vous pencher sur la forme de celle-ci.


Le format rectangle est le format le plus commun. En effet, la plupart des salons de nos jours sont disposés de la même manière c’est-à-dire un canapé, une table basse et en face un meuble TV. Le format rectangle se prête bien à ces intérieurs car la table basse conserve les lignes « rectangles » du canapé et du meuble TV. L’avantage de ce format est qu’il s’adapte facilement et que le choix est très large.


Le format carré est un peu moins répandu mais tout aussi élégant. Il conviendra mieux aux grands espaces avec souvent un « coin » salon de forme carrée c’est-à-dire un canapé, des fauteuils de chaque côté et un meuble en face. L’idée est de garder la même forme entre le « coin » salon et la table basse.


Les formes rondes et ovales se voient de plus en plus et font partie des tendances du moment. Elles sont très esthétiques, conviviales et facilitent la circulation. On notera toutefois qu’il sera difficile de retrouver des rangements (des tiroirs notamment) dans ces formats.


4. Le matériau


Un large choix de matériaux sont disponibles mais il est parfois compliqué de savoir lequel est le plus adapté à son utilisation. Voici quelques clés pour vous aider :


Le bois est le matériau le plus utilisé dans la construction de mobilier car il est intemporel. Il est apprécié pour le côté chaleureux qu’il apporte aux intérieurs et sa facilité d’adaptation. En effet, que vous ayez une décoration scandinave, moderne, vintage ou industrielle, le bois se mariera facilement avec le reste. Voici un exemple avec notre table Osaka. Si vous avez déjà du mobilier en bois autour (chaises, bibliothèque...) ou parquet, veillez à ne pas mélanger les essences (chêne, pin, hêtre...) et à rester dans les mêmes tons. En effet, certaines essences sont plus foncées que d'autres, comme le noyer par exemple. Petite astuce : n'hésitez pas à mettre un tapis sous votre table si la tonalité n'est pas la même que votre parquet. Notez que le bois nécessite un peu d’attention : pas d’eau stagnante, pas de chaleur par exemple.


Le verre est aussi régulièrement utilisé dans l'ameublement et apporte une touche chic et moderne aux intérieurs. La luminosité qu’il crée est un atout indéniable. Si votre salon est sombre, petit ou chargé c’est ce qu’il vous faut car sa transparence ne "chargera" pas votre salon. Le verre est résistant, notamment aux tâches, mais il faudra être vigilant sur les chocs et les rayures. Par ailleurs, un nettoyage régulier sera nécessaire pour les traces de doigts et la poussière.


Incontournable en matière de design et décoration d'intérieur, le métal est très plébiscité ces dernières années, notamment avec l’essor du style industriel. C’est un matériau très résistant et qui demande peu d’attention et d’entretien. Il est généralement peint et peut donc se décliner dans différents coloris.


Souvent utilisée sur les plans de travail de cuisine, la pierre s’invite de plus en plus dans les pièces de vie. Elle apporte un côté brut et un style qui n’ont pas d’égal. Onéreuse à l’achat, vous pourrez cependant la conserver de longues années. Si elle est correctement traitée la pierre ne demande que peu d’entretien et est très résistante. Attention toutefois à certains marbres qui ne supportent l’acidité.


5. Le style et le quotidien


Dernière étape avant de jeter votre dévolu sur un modèle, réfléchir au style et à son utilisation. Pour cela, posez-vous plusieurs questions : aimez-vous les intérieurs plutôt chauds ou froids ? Un style contemporain, rustique, chic, industriel, scandinave, japandi ? Des matières naturelles ? Un esprit minimaliste ? De la couleur ou à l’inverse des teintes neutres ? Un style épuré ? Comment est votre décoration autour ? Souhaitez-vous privilégier le style ou la praticité ? Avez-vous besoin de déplacer votre table régulièrement (pensez aux roulettes!) ? Avez-vous besoin qu'elle soit modulable car votre espace est petit (à rabats, pliante...) ? Etes-vous soigneux ? L'entretien vous fait-il peur ?


En fonction de la réponse à ces questions vous verrez que certains styles et modèles vous conviendront mieux que d’autres.


Vous êtes maintenant armés pour faire votre choix !

82 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout